Quand le théâtre s’invite dans nos assiettes

Et vous ? Que faites vous pendant votre pause de midi ?
Voilà le point de départ du projet « Midi, Théâtre ! » qui engendre depuis le 2 novembre sa troisième édition.


Le concept du théâtre pendant la pause de midi a vu le jour grâce à Gwénäelle Lelièvre lors d’une formation en gestion culturelle. « Mon idée était d’ouvrir les théâtres à midi pour que ceux-ci soient habités en journée. Je voulais permettre aux personnes qui n’ont pas le temps en soirée, de passer un moment convivial, une sorte de « coupure culturelle », confie la secrétaire générale de l’association.

L’autre intérêt du projet était aussi de permettre à différents publics d’accéder à ces représentations, et de passer autrement la pause de midi que dans le stress avec un sandwich à la main et le téléphone portable dans l’autre. Ici, le repas se mange à table avec des connaissances ou de parfaits inconnus pour compagnie. Pendant cette heure des liens se tissent avec nos voisins, dans une atmosphère chaleureuse et familiale.

Le fait d’avoir changé l’heure dite « initiale » du théâtre, a permis d’ouvrir les portes à un public plus large : lors des représentations, hommes d’affaires, des copines venues fêter un anniversaire, retraités ou encore des étudiants se croisent. Ces pièces « légères » rappellent celles du théâtre de tréteaux au Moyen-Âge, se déroulant sur le parvis des cathédrales, peu de matériel technique, mettait les jeux et les mouvements des acteurs en avant.

Au cours de cette troisième édition de « Midi, Théâtre ! », six compagnies professionnelles romandes se sont prises au jeu et ont décidé de participer à cette aventure pionnière en la matière.

Chaque compagnie à carte blanche pour créer une pièce qui permet au spectateur de manger et d’apprécier le « spectacle » en une heure et ceci pour trente francs.

Le premier menu « Je suis une chose qui mange », qui se joue actuellement à travers les théâtres suisses romands, est une pièce mise en scène par Erika Von Rosen et interprétée par la Compagnie Anadyomène, s’interroge, à l’image de Georges Perec, sur nos habitudes et plus particulièrement sur nos habitudes autour de la table. De notre tenue à table, au contenu de notre assiette… que mangeons-nous ? Comment mangeons-nous, et avec qui mangeons nous ?
Des questions posées à travers des dialogues parfois drôles, parfois émouvants entre les acteurs et avec des étrangers via deux écrans. Une bonne façon de tester notre culture en matière de savoir vivre de la table, et qui pousse finalement les spectateurs à partager cette expérience avec leur entourage. Chacun se révèle à travers ses manières à table et surtout ses goûts. Des dizaines de questions et de dialogues se profilent alors entre les spectateurs attablés : Et vous alors ? Vous avez une place spécifique autour de la table ? Moi je ne mange jamais de viande le soir ! Est-ce qu’il vous arrive de manger devant la télévision avec votre famille ? Je préfère passer mon petit-déjeuner seul, c’est mon moment à moi !

« Ce qui est drôle, c’est que nous ne savions pas du tout à quoi nous attendre lorsque nous avons décidé de venir ici. » confie une spectatrice.
Loin du théâtre traditionnel, sans jeu de lumière, ni cour et jardin, les barrières entre acteurs et spectateurs sont tombées…

L’Article.ch vous conseille vivement d’aller vous divertir et de passer un moment convivial entre 12h et 13h au « Midi, Théâtre ! »
Pour de plus amples informations, consultez le site http://www.miditheatre.ch

Fiona CP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *