Internet : Les réseaux sociaux et la problématique du droit à l’image…

La ruée vers les réseaux sociaux, ces dernières années, est impressionnante au point que les gens accordent peu de soucis à leurs images et à leurs identités. Mais ceci pousse à des interrogations sur l’exploitation à d’autres fins de ces données, d’où le problème du respect du droit à l’image.

Photo: Web

Que ce soit Facebook, MySpace, Twitter, LinkedIn ou bien d’autres, les réseaux sociaux constituent aujourd’hui le principal cadre d’échanges et de rapprochement entre les internautes situées dans différents coins de la planète. Et le nombre d’utilisateurs croît quotidiennement à travers le monde , ce qui leurs permet de talonner les géants comme Google, Yahoo et Microsoft. Si certains en font un usage commercial ou politique, d’autres sont plutôt intéressés à élargir leur réseau de connaissance ou à exposer leurs jolis portraits à leurs amis. Les pages sont ainsi le plus souvent remplies d’images et de vidéos personnelles. Chacun s’efforce d’animer le plus son profil en ligne pour attirer d’avantage d’amis.

L’usage massif des réseaux sociaux se fait au grand bénéfice des propriétaires. En effet, depuis 2005, cette ascension fulgurante leur donne du coup un certains poids économique avec les recettes publicitaires. Cela pousse les sites de socialisation à rivaliser auprès des entreprises sur la taille de leur audience, ce qui dépasse de loin la télévision. C’est pourquoi, les réseaux sociaux développent chacun des fonctions pouvant attirer ou séduire le plus de personnes sans leur offrir des garanties sur la protection des bases de données. C’est ce qui est en train de faire des usagers des objets statistiques à des fins économiques.

L’inquiétude existe au niveau de l’exploitation abusive des portraits des membres de la communauté. Les manipulations faites par d’autres personnes de ces images posent le problème de la sécurité sur ces pages. L’exemple le plus simple est que ces photos sur les réseaux sociaux sont téléchargeables par n’importe quelle personne sans une demande préalable de permission au propriétaire. Cela veut dire que chacun d’entre nous ignore jusqu’où peuvent se retrouver ses images personnelles. Il y a aussi la problématique sur la protection des identités avec d’éventuelles collaborations entre ces groupes et les organes de sécurité publique. C’est quelques risques parmi tant d’autres auxquels les gens se trouvent exposés.

Tdiang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *