Loin des yeux, près du clavier

Entre proximité et éloignement, les nouvelles technologies, présentes en permanence à nos côtés, offrent d’incroyables possibilités, notamment du point de vue de la communication. Sommes nous réellement plus proches du monde grâce à elles ou au contraire, devenons-nous de plus en plus seuls face à nos écrans ?

Photo : Web

Aujourd’hui, rares sont les individus de notre société occidentale qui peuvent encore se targuer de ne pas employer quasi quotidiennement les nouvelles technologies. Téléphones portables, télévisions, ordinateurs et autres tablettes tactiles sont désormais solidement implantés dans la majorité de foyers. Jamais le monde n’a été aussi petit, autant à portée de main, et pourtant, un sentiment d’isolement se fait sentir. Le problème de l’isolement par la technologie, maintes fois soulevé, a donné lieu à de nombreuses études dont les résultats divergent grandement. De celles affirmant que la technologie est un facteur de solitude, à celles concluant d’une plus grande sociabilité grâce à elles, il en ressort surtout que ce n’est pas une simple équation à une inconnue, mais bien un problème plus profond.

Que nous offrent réellement ces nouvelles technologies, à la fois si adulées et si décriées ? Confortablement installé dans son canapé, enfoui dans son lit ou bringuebalé dans les transports publics, le monde entier s’offre à l’utilisateur, lui permettant de communiquer sans aucune limite, de s’informer, de se divertir, de se renseigner, ainsi qu’une multitude d’autres activités, la liste étant bien trop longue pour être exhaustivement dressée. Le fait est que tous ces appareils qui ont tant à nous apporter ont également énormément à nous prendre, à commencer par notre temps, suivi de près par notre attention, notre ouverture au monde extérieur, et ainsi de suite. Bien des fonctionnalités de ces engins nous permettent de nouer ou d’entretenir des contacts sociaux avec le reste du monde, alors même que d’autres nous isolent en nous enfermant dans une bulle au sein de laquelle nous sommes, paradoxalement, plus connectés que jamais.

Nos relations dans le monde réel passent-elles ainsi après celles du monde virtuel ? Certainement pour quelques individus éprouvant des difficultés à comprendre le fonctionnement des rapports sociaux, ce qui, heureusement, n’est de loin pas un lot commun. Il faut cependant reconnaître que nos chers petits amis électroniques prennent toujours plus de place, que l’on soit au bar avec des amis, au cinéma avec sa future conquête ou au restaurant avec ses beaux-parents, le téléphone portable est toujours là, brûlant dans la poche, et il n’est pas forcément évident de résister à l’envie d’y jeter un petit coup d’œil – juste au cas où­ le monde aurait tourné anormalement en notre absence.

Au final, difficile de blâmer qui que ce soit d’autre que l’humain derrière son écran. Après tout, ces miracles de technologie ne sont que des tentations dont, comme tant d’autres, il convient de faire bon usage sans toutefois en abuser. Dans le cadre d’une utilisation normale, avec le respect de la société et un peu de bonne volonté, il n’y a aucune raison pour que les nouvelles technologies ne nous isolent les uns des autres. Elles devraient au contraire nous permettre de nous trouver et de nous lier plus facilement, sans prendre le pas sur nos véritables amis, les humains.

H.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *