Des morts-vivants s’invitent dans Orgueil et Préjugés

Orgueil_prejuges_zombiesLe roman de Jane Austen Orgueil et Préjugés est devenu un classique littéraire maintes fois revisité. Parmi les diverses adaptations, Orgueil et Préjugés et Zombies est peut-être la plus improbable…égale-t-elle la version originelle ? À vous de le découvrir…

Photo : web

Lorsque l’on évoque Orgueil et Préjugés, le roman le plus connu de l’auteur britannique Jane Austen, une multitude d’images nous viennent à l’esprit. La campagne anglaise aux couleurs chatoyantes sous les reflets du soleil d’une belle journée d’été, les magnifiques propriétés de la région ainsi que les personnages donnant vie au récit. L’histoire conte avant tout la romance de deux personnages n’ayant pas la même condition sociale : Elizabeth Bennet et Mr.Darcy. Au fil de la narration, le lecteur apprend ainsi à connaître la famille Bennet, sa parenté ainsi que des nouveaux venus (dont Mr.Darcy). La vie semble paisible dans la région du Hertfordshire dans laquelle vivent les Bennet. Du moins, jusqu’à ce que Mrs.Bennet (la mère d’Elizabeth) se mette en tête de marier sans plus tarder ses cinq filles, de préférence à des hommes fortunés. C’est ainsi que Elizabeth fait la connaissance de Mr.Darcy lors d’un bal auquel elle prend part. Leur premier échange est cependant peu courtois : le jeune homme refuse de l’inviter à danser et cela la touche dans son orgueil. À partir de ce moment, la jeune femme va entretenir des préjugés à l’égard de Mr.Darcy. Les saisons passent et des sentiments réciproques se développent entre les deux personnages, bien que leurs échanges soient encore tendus. Mais peu à peu un véritable amour apparaît et Mr.Darcy demande finalement Elizabeth en mariage, laquelle accepte.

L’œuvre de Jane Austen a remporté un grand succès depuis sa première parution il y a deux cent ans. Un nombre important d’adaptations ou de réinterprétations, tant au cinéma que dans la littérature, ont ainsi vu le jour. Orgueil et Préjugés a été porté à l’écran plusieurs fois (la première adaptation date de 1940). Récemment, deux versions cinématographiques  sont sorties : la première en 1995 (avec Colin Firth et Jennifer Ehle) et la seconde en 2005 (Keira Knightley et Matthew Macfadyen interprètent les rôles principaux).  Le Journal de Bridget Jones ou encore Bride and Prejudice (Coup de foudre à Bollywood) sont également inspirés de ce récit. Une version littéraire moderne calquée sur l’originale doit voir le jour à l’automne 2013 : Amour, Orgueil et Préjugés de Jess Swann. Du côté d’internet, les confessions d’une Elizabeth Bennet de notre époque (The Lizzie Bennet Diaries) ont rencontré un bel écho.

Seth Grahame-Smith (à qui l’on doit aussi Abraham Lincoln, chasseur de vampires) propose quant à lui la version littéraire la plus originale de l’œuvre : Pride and Prejudice and Zombies (Orgueil et Préjugés et Zombies). L’auteur américain a utilisé la technique du mashup (garder une partie du contenu original et apporter des ajouts) : son roman reprend la majorité des éléments initiaux tout en laissant également la place à des nouveautés. Les personnages, lieux, l’époque ainsi que la trame du récit restent les mêmes, mais le contexte est légèrement différent. En effet, l’Angleterre doit faire face à un afflux de morts-vivants. Heureusement, ces derniers apparaissent uniquement les jours de pluie. Il n’empêche, tout le monde doit pouvoir se défendre, y compris les sœurs Bennet. Envoyées par leur père en Chine, elles y apprennent les arts martiaux. Revenues au pays, elles sont capables de se protéger et n’hésitent pas à tuer les méchants zombies. Mr.Darcy est évidemment très impressionné par l’habilité d’Elizabeth (bien qu’il ne le lui avoue pas tout de suite). L’œuvre de Seth Grahame-Smith est assurément une parodie et l’auteur s’attache à le laisser transparaître dans le récit.

Pride and Prejudice and Zombies devait être adapté au cinéma en 2009 déjà, sous la direction de David O.Russell, avec la participation de Natalie Portman dans le rôle-titre. Toutefois, des problèmes liés au budget ont donnés un coup de frein au projet. Après s’être retiré du projet, une valse d’actrices et de réalisateurs a eu lieu : Emma Stone, Blake Lively, Rooney Mara, Anne Hathaway ou Scarlett Johansson ont été approchées pour tenir le rôle d’Elizabeth, sans succès. Du côté des réalisateurs, les noms de Mike White et Craig Gillespie ont été cités mais sans donner lieu à une véritable suite. Il faut attendre début  2013 pour que le projet redémarre. Lily Collins est pressentie pour tenir le premier rôle et la réalisation a été confiée à Burr Steers. Pour l’instant, aucune date officielle n’a été donnée quant à la sortie du film en salle. Affaire à suivre…

M.Ch

Références

http://sethgrahamesmith.com/

http://www.latimes.com/entertainment/la-et-zombies4-2009apr04,0,4685367.story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *