La toile nous en met plein les yeux 

 

L’utilisation de lunettes de correction, depuis la plus tendre enfance, est désormais monnaie courante. Quoi de plus cher que de soigner l’un de nos 5 sens, celui qui nous permet d’admirer la vie dans toute sa plénitude. Chez nous, rien ne s’arrange avec notre ex-ministre de la santé M. Didier Burkhalter qui a décrété que désormais tout le monde devrait payer de sa poche le droit de bien voir.

Internet, le bon choix ?

La vente de lunettes via Internet est légale. Sur la toile, tout est possible : acheter des lunettes, des verres colorés avec ou sans monture. Mais, aussi des verres quelle que soit la puissance de la correction.
Tous les produits qui atteignent les problèmes de vue sont beaucoup moins chers en ligne. On peut arriver à un écart de prix, vers le bas, jusqu’à 70% de différence de ce qu’offre un magasin d’optique. Le plus important à prendre en compte est de s’assurer que le site ait un bureau et un numéro de téléphone où vous constaterez que derrière la toile il y a bien une entreprise et des interlocuteurs avec lesquels vous pourrez dialoguer.

Que des professionnels ?

Le hic?! On ne peut pas se passer du contrôle de l’opticien, voire de l’ophtalmologue.
Sur tous les sites, que nous avons testés, offrants des lunettes avec des verres de correction, il nous était entre-autre imposé, pour pouvoir passer la commande, des procédés techniques spécifiques comme : mesure de l’écart pupillaire, le type de correction, la monture en fonction des verres, etc. Toutes ces donnés se trouvent bel et bien sur les prescriptions des professionnels. Alors et heureusement, les professionnels ne sont pas encore substitués par des machines.

Et pourtant ce diagnostic médical existe déjà! Aujourd’hui, certains sites proposent de faire le test de vue en ligne. Ceux qu’on a testés ne sont pas du tout fiables.

A l’heure de l’achat…

Comme le droit des consommateurs est peu avancé en matière d’Internet, il est recommandé de prendre certaines précautions avant d’acheter en ligne. Imprimer la confirmation d’achat ou de paiement et la conserver et si vous n’avez pas la possibilité de l’imprimer, gardez le document dans un fichier personnel. Ne pas effectuer d’achat par carte de crédit sur des ordinateurs publics auquel cas les données contenues dans la mémoire cache de l’unité centrale ou du navigateur pourraient être lues plus tard. Ne jamais donner d’informations sur sa carte de crédit par téléphone.

Et surtout prenez votre temps pour bien lire les Conditions Générale de Vente!

VvA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *