Fête des vendanges 2010 de l’ivresse… mais pas trop!

La 85ème fête des vendanges de Neuchâtel s’est déroulée dans des conditions relativement bonnes. En effet, la fête a rassemblé près de 200’000 personnes malgré les nuages plutôt maussades qui n’ont  pas cessés de défiler au dessus de la ville. Des personnes de tout âge et de toute condition ont pu profiter joyeusement des festivités. Les carrousels et les défilés colorés pour les plus jeunes, mais aussi de la musique et de l’alcool (avec modération) pour les plus grands. Une bonne opération pour la ville, qui s’est montrée, comme chaque année, sous son meilleur jour. Mais une opération qui peut s’avérer plus mauvaise pour les portes-monnaie des participants… petit inventaire des coûts engendrés durant ce week-end.

Tout d’abord, relevons que pour se rendre à la fête, mieux vaut être muni d’un badge car trouver une place dans les alentours est un vrai casse-tête et il vaut mieux prendre le bus que de payer une amende. Donc, pour tous ceux qui n’habitent pas dans la ville même, il faut payer 10 francs. Le badge vous permet d’emprunter les transports publics gratuitement durant tout le week-end, ce qui est largement raisonnable.

Une fois arrivé sur place, il faut compter le prix des attractions si on a des enfants ou simplement si on est soi-même un grand enfant. En comptant entre 4 et 7 francs par attractions, multiplié par 3 ou 4 tours de manège, nous atteignons alors une moyenne de 20 francs par personne. Cette dépense touche plus les parents ou les jeunes adolescents, puisque les universitaires ou même les lycéens ne passent plus forcément par la case « sensation forte »!

Ensuite, on marche gentiment au rythme de la foule, où l’on rencontre forcément des connaissances avec qui on échange quelques mots et sans même s’en rendre compte, plusieurs heures se sont écoulées et notre estomac crie famine! Que l’on ait envie d’un steak vigneron, d’un kebab ou de poulet au curry, on peut facilement compter une dizaine de francs par personne.

Le temps passe, on a rejoint des amis, la nuit est tombée et la fête bas son plein! Tous ensemble, nous sillonnons les bars pour étancher notre soif qui est plus grande que d’habitude… et même si Roger nous a offert le premier verre, on est à peu près certain de lui payer le sien à la prochaine tournée. Finalement, on a dépensé une vingtaine de francs pour les plus calmes et une trentaine pour les plus ivres en une soirée.

Sachant que chaque personne s’y rendra éventuellement une deuxième fois, on peut alors faire le total et se rendre compte qu’on aura dépensé entre 80 et 150 francs en un week-end. Cette somme que l’on peut ensuite multiplier par les 200’000 personnes ayant participées à la fête, on arrive à une moyenne de 23 millions de francs!

J’espère qu’à ce prix là, vous avez  bien profiter de la fête et que vous vous êtes follement amusés, en profitant gaiement du feu d’artifice offert gratuitement à tous les vendangeurs et vendangeuses!
AST.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *